RobusThese (2019 - 2022)

RobusThese (2019 - 2022)

Robustesse de l’immunité des plantes face à des stress biotiques et abiotiques

La stabilité des productions agricoles et par conséquent la sécurité alimentaire sont menacées par les changements climatiques. La variabilité des stress biotiques et abiotiques modifie l’efficacité de l’immunité des plantes. Le projet de thèse s’intéresse à la robustesse phénotypique en situation de stress, un concept émergent en biologie végétale. Le projet RobusThèse vise d’abord à identifier par GWAS (Genome‐Wide Association Study) chez le piment (Capsicum annuum L.) des QTL (Quantitative Trait Loci) déterminant la robustesse de l’immunité vis-à-vis de l’oomycète Phytophthora capsici et du virus Y de la pomme de terre (PVY), sous deux régimes thermiques, puis à déterminer s’il existe un lien entre robustesse, activité photosynthétique et rendement, en conditions saines et infectées. Enfin, la généricité de la robustesse des plantes sera appréciée en mesurant l’effet des QTL identifiés sur l’immunité des plantes face à de nouveaux stress, biotiques ou abiotiques, seuls ou combinés.

Date de modification : 21 juin 2023 | Date de création : 08 janvier 2020 | Rédaction : SLP